Vous êtes ici : Accueil » Le Tourisme au Costa Rica » La Marimba, instrument de musique symbole du Costa Rica

La Marimba, instrument de musique symbole du Costa Rica

La marimba (souvent appelé au masculin le marimba, par assimilation avec le xylophone) est un instrument de musique archaïque hybride. Fabriquée par des « marimberos », elle est à la fois issu d’un xylophone pré-colombien et d’un instrument d’origine Africaine. Elle a bien failli disparaître avant que le gouvernement du Costa Rica ne s’intéresse à lui pour lui redonner une seconde jeunesse. Instrument de percussion à mi chemin entre le xylophone et l’orgue, il a une origine très particulière.

1. Origines de la Marimba :
2. La Marimba Moderne :
3. La Marimba, symbole du Costa Rica :

1. Origines de la Marimba :

Les peuples pré-colombiens avaient développé un instrument ressemblant à un xylophone, mais un peu particulier. Les touches disposées en ordre croissant de taille produisaient un son de plus en plus grave à mesure que l’on s’approchait de la droite. A noter que c’est l’inverse de nos instruments Européens, puisque c’était bien la note la plus aiguë qui était à gauche, et la plus grave à droite. Au fil du temps, afin de rendre l’instrument plus puissant, des cabosses de cacaoyer ont été disposées sous les touches pour amplifier le son produit par la lamelle en bois.

Quand les peuplades d’origine Africaine furent introduites sur le continent Américain, la marimba originelle se vit fusionnée avec le balafon, une sorte de xylophone ayant pour caisse de résonance des calebasses.  La différence fondamentale était l’ordre des touches, disposées en ordre décroissant afin de produire un son de plus en plus aigu, ainsi que la structure de l’instrument. Les calebasses étaient ainsi de taille différente pour moduler la résonance.

photo instrument balafon

Balafon © Redmedea CC

Trois types de balafon existaient ainsi. Un de type grave, doté de calebasses très grosses, un de type medium avec des calebasses de taille moyenne, et un de type aigu, avec des calebasses de petite taille. Les calebasses étaient de plus en plus en petites de la droite vers la gauche, ce qui rendait l’instrument particulièrement bancal, et difficile à fabriquer, d’autant que certains éléments (tels les ailes de chauve-souris) étaient délicates à travailler.

L’impossibilité pour les Africains de transporter leur balafon, et d’en créer un sur place les a contraint à le modifier. Et les peuples pré-colombiens y ont vu une évolution naturelle de leur xylophone antique.  Ceci donna naissance à un instrument inédit, fruit de la rencontre des cultures pré-hispaniques et africaines.

2. La Marimba Moderne :

Bien que moderne, la marimba actuelle reste très marquée par la tradition.  Les touches sont faites d’un bois très particulier, que l’on ne trouve qu’au Costa Rica. Appelé Platymiscium dimorphandrum en latin, il possède de très nombreux noms selon les régions (palo de hormigo, quira, granadillo, roble, granadillo, chulul, sanich‘té, subinché, chagane, chagani, hormiguillo, palo de hormiga, palo marimba jocote marañon, etc…), et n’a pas de nom en français. Ce bois a été choisi en raison de sa dureté et de sa résistance aux coups, en plus du son unique qu’il produit. A noter qu’il est également apprécié dans la construction maritime du fait de son durcissement progressif avec le temps, et de sa brillance qui va en augmentant au fil des années.

Les joueurs de marimba, « marimibistas », ont gardé l’habitude de coller une petite boule de cire au bout de la touche pour abaisser la note d’un demi-ton, ce que les musiciens appellent « bémoliser », et que les joueurs de marimba nomment « transporter ». Les caisses de résonance sont faites en bois de cèdre ou de cyprès selon les cas. Elles sont fixées aux touches par une membrane souple faite à base d’intestins de porc fixée à l’aide de cire, et permettent une vibration qui prolonge le son. Les baguettes sont faites en bois d’érable ou en rotin. Elles se terminent par une boule de bois, de plastique ou de latex, recouverte de laine laquée.

photo de marimba

Marimba ©Kapela

Les marimbas sont de deux types : 45 touches dites naturelles + 33 dites soutenues (son prolongé par la toile), et 34 touches naturelles + 25 soutenues. On en joue généralement avec 4 baguettes, deux par main, en doublant ainsi les notes avec un demi-ton d’écart. En raison de la taille imposante de l’instrument, on en joue souvent à quatre mains c’est à dire à 2 personnes.

Utilisée autant pour des thèmes traditionnels que pour des compositions de musique classique, la marimba est présente dans tous les domaines musicaux y compris dans les bandes originales de films. A noter que ce son est disponible sur l’ensemble des synthétiseurs, et ce depuis les premiers claviers Bontempi.

3. La Marimba, symbole du Costa Rica :

La marimba a été déclarée symbole national du Costa Rica le 3 septembre 1996 afin de la sauver de l’oubli. En effet, malgré son passé illustre, son utilisation était devenue purement folklorique, et l’instrument commençait à disparaître du paysage culturel. Sa reconnaissance a permis de redorer le blason de cet instrument vieux de plusieurs siècles, et de lui redonner ses lettres de noblesse. La marimba a d’ailleurs sa capitale au Costa Rica, c’est la ville de Santa Cruz qui se trouve dans la province touristique du Guanacaste. Vous y trouverez la plus grosse concentration de fabriquants et de joueurs de marimba.

Aujourd’hui présent dans toutes les manifestations culturelles, dans les défilés, et omniprésent lors de la fête nationale, il est un lien vivant entre l’instrument pré-colombien ancestral, les influences Africaines et les Costariciens modernes.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.5/10 (8 votes cast)

La Marimba, instrument de musique symbole du Costa Rica, 9.5 out of 10 based on 8 ratings


Commentaires (1)

  • Romain

    Je ne connaissais pas du tout cet instrument qui mérite pourtant d’être connu ! J’adore l’idée de ce mélange de cultures et d’Histoire. Merci pour cette belle découverte.

    Répondre

Laisser un Commentaire

© 2012 Costa-Rica.fr

Aller vers le haut